Divorce par consentement mutuel et prud homme

Florent BOUDIE : entre divorce par consentement mutuel et prud’homme

Florent Boudié est né le 22 septembre 1973 à Sainte-Foy-La-Grande1. Natif de la Gironde, il grandit dans la commune de Pineuilh, y vécut son enfance et son adolescence. Armé de valeurs fortes, comme le respect des autres, le goût des efforts et du travail, ainsi que de l’esprit de solidarité, il s’est orienté vers les études politiques. A 17 ans, il rejoint l’Institut d’études politiques de Bordeaux, et en sortit diplômé en 1994. Titulaire d’une maîtrise en droit européen un an plus tard, il continue dans ce sens à l’université Panthéon-Assas pour obtenir un DEA. Il devient un enseignant en droit public dans cette institution, avant de rejoindre l’université Bordeaux-Montesquieu.

Intégrant petit à petit le monde politique, il devient conseiller aux transports et à la décentralisation du Président du Conseil Régional d’Aquitaine, Alain Rousset, en 2003. Ensuite, il fut nommé chargé des travaux rédactionnels du même politicien jusqu’en octobre 2007. A partir de cette période, il fut appelé à devenir directeur de cabinet de Gilbert Mitterrand à la ville de Libourne, fonction qu’il a tenue jusqu’au mois de mai 2011.

Membre du Parti Socialiste, il présente sa candidature aux élections législatives de sa propre circonscription, la Gironde, en 2012. Ayant obtenu la confiance de sa population, après sa victoire contre Jean Paul Garraud au deuxième tour, il est devenu député de la XIVème législature de la cinquième république française, et y occupe le siège 467. Les nominations politiques au sein du groupe SRC se succèdent pour lui, de responsable du projet de loi portant sur la participation du public à la charte de l’environnement, il devient également responsable du projet de loi dans le domaine des transports. Membre du groupe d’études sur la viticulture, Florent Boudié est élu vice-président du groupe d’études des politiques de la ruralité à l’Assemblée Nationale.

Il continue son chemin politique, et est reconnu pour ses valeurs morales. Il fut nommé rapporteur de la commission du développement durable et de l’aménagement du territoire, dont il est membre. Il défend avec ferveur l’intégration du volet territorial dans le cadre du projet de loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles.

En 2014, il intègre le conseil municipal d’opposition de sa ville. Depuis décembre 2015, à l’issue des élections régionales en Gironde, il est devenu conseiller régional d’Aquitaine-Limousin-Poitou-Charente.

Concernant sa vie familiale, il est père de deux enfants dont un adolescent de 15 ans et une fillette de 5 ans.

Présentation du divorce par consentement mutuel

Instauré par la loi du 11 juillet 1975 par Valéry Giscard d’Estaing, le divorce par consentement mutuel a été adopté comme une procédure simple et pratique, pour les époux voulant rompre leur accord.

Cette forme de divorce reste limitative dans certains cas comme les cas de curatelle http://www.misesouscuratelle.com et de tutelle http://www.misesoustutelle.com.

Elle permet de dédramatiser le divorce. C’est un compromis entre les deux parties, pour apaiser les tensions, et minimiser les conséquences désastreuses, notamment pour les progénitures. Lors d’un divorce par consentement mutuel, aucune procédure d’appel n’est possible, et toutes les mesures sont irréversibles. Une convention est signée par les époux. Elle consigne les détails des effets juridiques de la séparation, entre autres, la répartition des biens, l’autorité parentale, l’éducation et l’entretien des enfants. L’audition auprès du juge est juste une formalité pour s’assurer la compréhension des termes de la convention, en toute indépendance. Les deux parties peuvent se faire représenter par un seul avocat ou en choisir un pour chacun. L’intérêt des enfants représente le centre de cette convention.

Présentation des prud’hommes

Juridiction de premier degré dans les litiges individuels, le conseil des prud’hommes est composé de juges non professionnels élus, des employeurs et des salariés en nombre égal. Ils sont chargés de siéger pour des litiges issus d’un contrat de travail ou d’apprentissage, entre employeurs et employés, comme le licenciement, les litiges sur salaires, ou les congés. Un magistrat professionnel intervient à titre de juge départiteur, si les problèmes ne sont pas résolus par le conseil de prud’hommes.

En cas de non résolution, il est possible de faire recours à un avocat partout en France comme un avocat Montpellier http://www.jurifiable.com/avocats/avocat-montpellier ou un avocat Strasbourg http://www.jurifiable.com/avocats/avocat-strasbourg.

Cet article est proposé par Jurifiable un site qui vous met en relation avec des avocats en droit de la famille http://www.jurifiable.com/avocats/avocat-droit-de-la-famille et en droit du travail http://www.jurifiable.com/avocats/avocat-droit-du-travail